Comment fixer une étagère (ou autre !) au mur

Installer une étagère, une tringle, un dérouleur de papier toilette, des patères… Tout cela nécessite non seulement d’utiliser une perceuse, mais aussi de prévoir le bon moyen de fixation : rappel des principes de base.

1. J’identifie le matériau dont est fait mon mur. En frappant dessus avec le doigt, je sais s’il est creux ou plein. (Ce n’est pas grave si tu ne sais pas exactement de quoi il est composé. C’est souvent en perçant, avec la résistance et la couleur de poussière, qu’on comprend quel est le matériau !)

 

Un aperçu des types de murs que tu pourrais vouloir percer

 

Je profite de cette étape pour noter toutes les contraintes : épaisseur du mur, obstacles… (on évitera de percer là où se trouve probablement un câble électrique encastré !)

2. Je choisis un système de fixation adapté au mur et au poids de l’objet à fixer. Pour les étagères, tringles, patères, etc. il faudra utiliser une cheville. Pourquoi ? Parce que si on essaie simplement d’enfoncer une vis directement dans le mur, soit le mur s’effrite autour de la vis, et elle ne tient pas, soit elle ne s’enfonce même pas parce que le mur est trop dur. On utilise donc une cheville pour consolider les bords du trou et bien maintenir la vis.

 

Deux exemples de chevilles multi-matériaux, de la (célèbre) marque Molly.

Dans ces deux exemples de chevilles multi-matériaux (de la célèbre marque Molly), tu peux voir comment la cheville se comporte dans un mur creux et dans un mur plein.

 

Il y a un choix gigantesque en magasin, alors comment choisir ? Personnellement, j’utilise des chevilles « multi-matériaux », qui conviennent aussi bien aux murs pleins que creux.

Néanmoins, une fois que tu as choisi le type de chevilles qui te convient, il y a quand même des informations à vérifier sur l’emballage :

 

emballage_cheville

Fais particulièrement attention à ce que la cheville ne soit pas plus profonde que le mur !

 

3. Je repère sur le mur l’endroit où percer. Puis je repère sur la mèche la profondeur maximum à laquelle percer.

4. Je perce le mur, puis j’enfonce la cheville dans le trou, d’abord à la main, puis éventuellement au marteau.

5. Je visse. Soit l’étagère vient s’accrocher sur les vis, soit elle tient sur des supports à visser.

 

Parce que les étagères, c'est parfois d'une importance capitale !

Parce que les étagères, c’est parfois d’une importance capitale !

 

Bien sûr, c’est la même marche à suivre quel que soit l’objet que tu veux visser au mur.

Et toi, qu’est-ce que tu poses sur tes étagères ? ;-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>