Pourquoi (et comment) j’ai fabriqué un coffre pour le linge sale

On pense souvent que dans une petite pièce, il faut des meubles peu encombrants, qui libèrent un maximum d’espace de passage. On conseille même très souvent de stocker un maximum à la verticale. Et pourtant, pour mon linge sale (glamour bonjour !), j’ai fait le choix inverse, et je m’en félicite tous les jours ! Explications.

Le coffre à linge : entre la baignoire et le lit

Le coffre à linge : entre la baignoire et le lit

_ Comme tu le vois, j’ai une « suite parentale », avec la salle de bain dans la chambre (ça fera l’objet d’un prochain article). Le seul endroit pour stocker le linge était dans cet angle, contre la baignoire : il n’était pas question de me gâcher la vue depuis le bain, et donc d’avoir un bac à linge plus haut que la baignoire.

_ D’autre part, cet espace disponible au sol étant assez large, autant m’en servir pour mettre en valeur un vrai meuble, plutôt qu’un sac à linge. Et tant qu’à faire, soyons multi-fonction : le coffre fait aussi office de banc (parfait pour enfiler les chaussettes !) et permet de ranger la balance.

_ Enfin, stocker le linge à l’horizontale, c’est super pratique ! Ca permet de séparer facilement le blanc et les couleurs (au revoir l’expédition spéléologique au fond du sac à linge pour chaque lessive) et ça facilite grandement les recherches pour un vêtement particulier. Dans mon coffre, j’ai aussi créé un compartiment dédié aux jeans pas encore sales mais déjà portés, ceux qu’on a toujours des scrupules à ranger avec le reste du linge propre…

Comme d’habitude, vu mes dimensions particulières, la fabrication « maison » s’imposait. J’ai choisi de le faire en sapin, pour être assorti au reste de la pièce : c’était la première fois que je travaillais un autre matériau que le MDF.

Les étapes de fabrication du coffre à linge

Les étapes de fabrication du coffre à linge

Tu retrouves les étapes habituelles de mes meubles : assemblage des planches avec des vis, fixation de moulures (qui servent ici à masquer les vis et unifier les angles), fixation des pieds et des charnières, et enfin finitions.

Il faut que je t’avoue que ce meuble n’est pas parfait… bien que j’aime son apparence générale !
_ J’ai dû utiliser de la pâte à bois pour combler des creux entre les moulures d’angle (difficile d’être ultra-précis avec une boîte à onglet)
_ J’aurais dû faire découper un couvercle légèrement plus grand, pour qu’il recouvre les moulures (elle font quelques millimètres d’épaisseur qui ne sont pas négligeables). En revanche, j’ai utilisé cet espace « libre » pour faciliter l’ouverture de la charnière. Je regrette donc seulement de ne pas y avoir réfléchi pendant la conception.
_ Les moulures d’angles dépassent à l’intérieur du coffre. Ce n’est pas gênant, ce n’est pas particulièrement laid, mais j’aurais dû m’en rendre compte à la conception…

Bref, ce coffre a bien répondu à mes contraintes de fabrication express dans le salon, sans outillage spécialisé, mais si les conditions me le permettent la prochaine fois, je suivrai les règles de l’art comme pour ce tutoriel.

Et toi, comment stockes-tu ton linge sale ? Où as-tu rangé la balance ?

9 réflexions au sujet de « Pourquoi (et comment) j’ai fabriqué un coffre pour le linge sale »

      • Ah oui, alors le vernis rend bien aussi :)
        Et à combien évalues-tu le coût de fabrication de ce meuble ? C’est plus intéressant financièrement que dans le commerce ? (si ce n’est pas le cas ce n’est pas grave, il y a déjà la satisfaction d’avoir créé un meuble soi-même)

      • De mémoire, il m’a coûté environ 90 euros :
        _ 45 euros pour le bois (j’ai choisi un bon niveau de qualité, avec très peu de noeuds et certaines tranches arrondies)
        _ 15 euros pour les pieds et la charniere
        _ 10 euros pour les moulures d’angles
        _ 10 euros pour le vernis (qui servira pour un autre meuble)
        _ 10 euros pour la pâte à bois (idem)

        Ce n’a donc pas été particulièrement économique. Je savais que pour ce meuble, le fabriquer moi-même ne coûterait pas moins cher, c’est juste que mes dimensions n’existaient pas dans le commerce. Donc à prix équivalent, j’ai un meuble qui occupe autant d’espace que possible sans empiéter sur le passage (+ la fierté, comme tu le dis !).

  1. Merci pour le bon plan ! Justement je cherchais un moyen de « cacher » un peu mon linge sale (grande chambre mais petite salle de bain là où est la machine). J’aime beaucoup ce que vous avez réalisé !

    De plus à ce que je remarque en commentaire plus haut, le prix n’est vraiment pas excessif, je pense que mon homme et moi allons nous y mettre ! Au pied du lit, je pense l’adapter à sa largeur je suis sûr que ça rendra très bien.

    Merci bien pour les astuce et la marche à suivre ;)

  2. Bonsoir,

    très beau meuble que je souhaite reproduire chez moi.
    Une question cependant : tous les bacs à linge sale vendus dans le commerce sont d’une manière ou d’une autre perforés. Cela permet d’aérer un peu le linge.
    Le votre est plein. Avez-vous des odeurs de moisi ou autre ? Que se passe-t-il quand vous mettez dedans du linge un peu humide en attente de lavage (serviette, torchon, …)

    Merci et bonne continuation pour ce blog plein d’idées

    • Bonsoir Olivier,
      Je n’ai pas de problème d’odeur dans ce bac, mais je n’y place jamais de linge humide (je fais sécher les torchons ou les vêtements humides sur le bord de la baignoire avant de les mettre dans le bac). D’autre part, le bac n’est pas hermétique au niveau du couvercle, et on l’ouvre tous les jours :-) Enfin, rien ne vous empêche de percer le fond et/ou l’arrière de votre coffre pour favoriser la circulation de l’air (mais je pense vraiment qu’il vaut mieux ne rien y mettre d’humide).
      Bonne réalisation !

  3. Bonjour ,

    Super beau travail. Qui correspond à mon projet à une différence prêt : avoir 3 ouvertures distinctes au niveau du couvercle. (Papa, maman et bébé) je vais essayer de suivre votre tuto à la lettre … ce sera cependant avec du MDF.
    Bravo encore pour la réalisation.
    Seb

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>