Comment rater l’accrochage d’un miroir en voulant gagner 30 secondes…





J’avais prévu de faire un tutoriel sur les étapes à suivre pour réussir l’accrochage d’un miroir, et patatras… je suis passée tout près de la catastrophe ! (La catastrophe c’est de ramasser les éclats de verre, je ne suis pas superstitieuse)

Tout avait bien commencé :
_ j’ai accroché ma ficelle habituelle à l’arrière du miroir.
_ comme toutes les ficelles se détendent, j’ai mesuré où se placerait le crochet au dos du miroir
_ j’ai donc pu faire un repère sur le mur et y fixer le crochet.

miroir-ficelle-crochet

 Fière de moi, je demande au Chéri d’accrocher le miroir (oui, j’apprends à déléguer !). Est-ce que tu devines quelle étape j’avais oubliée ?





C’est simple, j’ai accroché tellement de cadres ces dernières années que je n’ai plus ressenti le besoin de vérifier la solidité de la ficelle. Sauf que cette fois-ci, la ficelle était accrochée non pas à des anneaux, mais à des triangles métalliques plats, donc tranchants, qui ont sectionné la ficelle dès qu’on a lâché le miroir. Heureusement d’ailleurs, parce qu’on avait encore les mains à 1 cm du miroir, on a donc pu le rattraper…

miroir-cable

Il a donc fallu aller acheter du câble, l’attacher au dos du miroir, puis tester sa solidité en le suspendant au-dessus du lit (si ça tombe, le miroir reste intact !). Et depuis, le miroir va bien, il illumine notre entrée.

entree-meuble-miroir

Et toi, est-ce que tu as déjà raté un bricolage tout simple par excès de confiance ?





 


4 réflexions au sujet de « Comment rater l’accrochage d’un miroir en voulant gagner 30 secondes… »

  1. Mmmm concernant ce type d’accroche, ficelle ou câble, j’ai toujours un problème pour que le miroir ou le cadre soit bien droit et bien plaqué contre le mur… Des solutions??

    • J’ai une solution pour que le cadre soit bien vertical : c’est de placer des patins en feutre à l’arrière du cadre pour le « redresser ». Mais bien sûr ça l’éloigne un peu du mur !

      Pour être bien plaqué contre le mur, il y a deux possibilités :
      _ soit le cadre qu’on vient de choisir est naturellement « profond » (c’est le cas des toiles sur châssis)
      _ soit on fixe le cadre, non pas suspendu à un clou/crochet, mais à l’aide de bandes adhésives collées au mur. Dit comme ça, ça a l’air d’être un bricolage infâme, mais il existe des produits dédiés à cet usage en magasin.

      En espérant que l’une de ces solutions te convienne !

  2. Pour accrocher les miroirs, je place des gonds à vis (sorte de vis en forme de L). Aucun risque de chute. Facile à installer. Certes, c’est un peu visible mais pas tant que ça en fait… C’est très pratique pour un miroir de plein pied.

Les commentaires sont fermés.