Idées reçues pour petite cuisine : n°1, mettre un maximum de rangements

Il y a presque un an, j’ai eu le grand plaisir de concevoir pour la première fois ma cuisine (dans ce qui était jusque là une salle de bain !), et j’ai écumé le web à la recherche des bons conseils de conception. Le résultat est à la hauteur de nos espérances, mais ce n’était pas tellement grâce au web… Merci aux femmes de mon entourage qui ont expérimenté tant de cuisines bien et mal conçues avant moi ! Leurs conseils m’ont permis de ne pas me laisser piéger par trois idées reçues : voici la première.

Idée reçue n°1 : Il faut mettre un maximum de rangements

Ca semble logique : pour que la pièce soit pratique, il faut pouvoir y ranger toute la vaisselle, les ustensiles et les provisions. Le réflexe est donc de prévoir des placards hauts, voire de les prolonger jusqu’au plafond.

Source : Ikea.fr

Source : Ikea. Les rangements jusqu’au plafond donnent l’impression que le plafond est plus haut. dans une grande pièce, c’est une bonne idée. Dans une petite pièce, pas toujours…

Sauf que… dans une petite cuisine, les placards muraux arrêtent le regard et rétrécissent la pièce, souvent pour rien, car la plupart des placards les plus hauts ne servent qu’à stocker des ustensiles qu’on n’utilise jamais. La première question à se poser est donc : qu’est-ce que j’ai vraiment besoin de stocker dans ma cuisine ? Quels sont les rangements qui me permettront d’y accéder facilement ? (et je te donnerai ma réponse dans le prochain article)

Ma cuisine, sans meubles hauts. On retrouve l'applique dont l'installation avait donné lieu à un tutoriel...

Ma cuisine, sans meubles hauts. On retrouve l’applique dont l’installation avait donné lieu à un tutoriel…

Pour notre cuisine, on a choisi de ne mettre aucun placard haut (grâce à des rangements efficaces en bas). Autant dire que les vendeurs et l’installateur nous ont regardés avec des yeux ronds ! Et on s’en félicite tous les jours : il n’y a pas de placard pour arrêter le regard, la pièce a donc l’air grande et aérée (alors qu’elle fait seulement 5 m2)

Vue du couloir, tu imagines à quel point ma cuisine est petite !

Vue du couloir, on comprend à quel point des placards muraux auraient rétréci la cuisine

Des cuisines sans meubles hauts, ça se voit de plus en plus, en particulier pour des cuisines américaines ou carrément placées dans la pièce à vivre, parce qu’elles s’intègrent bien à la décoration. Si cette configuration t’intéresse, le choix de la hauteur de la crédence sera important : tu viens de voir la crédence « coup d’éponge » chez moi, voici d’autres exemples, dont une crédence jusqu’au plafond.

Trois exemples de crédences pour des cuisines sans meubles hauts. Sources : Deconome.com, Ikea.fr, Bendikte Ugland via lapetitefabriquedereves.blogspot.fr

Trois exemples de crédences pour des cuisines sans meubles hauts. Sources : Deconome.com, Ikea.fr, Bendikte Ugland via lapetitefabriquedereves.blogspot.fr

Un dernier conseil : sans placards muraux, il faut quand même animer un peu le mur. Cela peut passer aussi bien par de la décoration (cadres, tableaux) que par des éléments fonctionnels (ustensiles accrochés sur tringle, étagères décoratives). Pour orienter ton choix, souviens-toi qu’il faudra nettoyer régulièrement ces surfaces, parce qu’elle recevront régulièrement de la graisse et de la poussière.

Et toi, quels meubles as-tu choisis / veux-tu choisir pour ta cuisine ?

 

10 réflexions au sujet de « Idées reçues pour petite cuisine : n°1, mettre un maximum de rangements »

  1. En effet, quel drame ça aurait été de mettre des meubles hauts dans ce petit espace ! Au lieu d’une cuisine, tu aurais eu un placard ! Bravo pour avoir résisté aux vendeurs de meubles, ils sont effectivement pénibles quand ils ont une idée en tête. Le nôtre voulait absolument nous faire acheter du blanc laqué; j’aime beaucoup, mais je n’avais pas envie de mettre ça, je voulais du bois peint en blanc avec une moulure carrée et pas en chapeau de gendarme.

    … en regardant de plus près, j’ai à peu près les mêmes placards que toi. J’ai dû les acheter bruts et les peindre, parce qu’il n’y avait pas le modèle que je voulais autrement qu’en plastique. Et j’ai aussi craqué pour le plan de travail en bois, je trouve que ça donne une chaleur à la pièce dont je ne me lasse pas ! Tant pis pour l’entretien, ça vaut le coup.

    Blanc et bois, c’est toujours gagnant dans ma tête. J’ai ajouté une peinture vert amande au mur pour donner un peu de peps, ainsi qu’un grand papier peint en guise de crédence (http://www.duselauplafond.com/files/9af6b68eea20e4d06560a0a2561180a6-310.html). Par contre, comme ma cuisine fait dans les 20 m2, j’ai pu mettre des meubles hauts, mais pas sur tout les murs. Et, comme toi, j’aime les plans de travail « piste de bowling ».

    Le « the » truc que je recommande quand on peut créer sa cuisine à partir de rien, ce sont les prises de courant. J’en ai PARTOUT. Il y en a 9 en tout sur mes plans de travail (ok, j’ai peut-être un peu abusé), mais je m’en félicite tous les jours. Il y a celles loin du plan où je cuisine pour la machine à pain, celle pour les téléphones portables, celle pour les appareil de cuisine, etc. Je vois que tu en as une sur ton mur. Es-tu ma jumelle cachée ? :-)

    En tout cas, c’est une jolie pièce ! Je me verrais bien cuisiner dedans !

    • Merci Anne-Hélène ! Je ne sais pas si on est des jumelles cachées, mais c’est très agréable de voir qu’on est sur la même longueur d’onde en déco !

      9 prises, quel rêve ! Les deux que tu vois sur la photo sont les seules disponibles sur le plan de travail (mais ça nous suffit), elles nous servent pour les petits robots (je suis en particulier fan d’un petit mixeur électrique, ça donne des purées ail-oignon géniales, mais c’est un autre sujet)

      Quel courage de ta part d’avoir peint tes portes toi-même ! Est-ce que tu as choisi une peinture spécifique ?

      Et j’aime beaucoup ta crédence verticale, c’est une super idée.

  2. Bonjour Lauriane et bravo pour cette cuisine très réussie !
    Tu as raison sur au moins 2 points : 1° laisser libre l’espace à hauteur des yeux permet au regard de glisser de façon fluide et donne donc l’impression d’agrandir la pièce ; 2° chaque cas est particulier et on ne peut pas généraliser un concept, il faut s’adapter au contraintes du logement mais aussi de l’utilisateur. Par exemple, moi qui suis très grande, je n’imagine pas une cuisine avec uniquement des rangements bas, même bien aménagés avec des tiroirs ultra-coulissants, car je sais que je préfère ranger « à ma hauteur » les ustensiles quotidiens. Dans une si petite cuisine (j’avais la même dans mon précédent logement!), j’aurais donc posé des meubles hauts de faible profondeur mais très lisses, sans poignées visibles, pour ne pas surcharger visuellement l’espace, comme tu l’as si bien compris (en fait, j’ai gardé les meubles que les prédécesseurs avaient laissé!). Dans mon travail, je tiens compte bien sûr de la configuration de la pièce (souvent, les angles ne sont pas à 90°, les tuyaux passent au mauvais endroit, etc, mais je prends aussi beaucoup de temps pour connaître le mode de vie des utilisateurs.
    Et j’approuve la réflexion d’Anne-Hélène au sujet des prises.
    J’ai hâte de lire la suite!
    Laure (A tous les étages)

    • Bonjour Laure et merci pour ce commentaire très constructif ! La solution que tu décris pour les meubles hauts est très intéressante, j’espère qu’elle aidera les grand(e)s lecteurs/lectrices. D’ailleurs, j’aimerais beaucoup avoir une meilleure idée des différentes façon qu’ont les gens de vivre leur cuisine !

      •  » 2° chaque cas est particulier et on ne peut pas généraliser un concept, il faut s’adapter au contraintes du logement mais aussi de l’utilisateur. Par exemple, moi qui suis très grande, je n’imagine pas une cuisine avec uniquement des rangements bas, même bien aménagés avec des tiroirs ultra-coulissants, car je sais que je préfère ranger « à ma hauteur » les ustensiles quotidiens. »
        Hello,
        je ne peux qu’acquiescer car étant grand (avec mal au dos régulièrement), les meubles bas sont mon calvaire (et ceux de mes genoux). Moi c’est en hauteur que je range tout, le plus haut étant réservé aux objets peu utilisés.

        Sinon le blog est très intéressant. :D

        NicK.

      • Hello Nick,
        Effectivement, c’est un excellent rappel ! Et à part les meubles hauts, as-tu des astuces d’aménagements pour limiter le mal de dos ? (ailleurs que dans la cuisine, ça m’intéresse aussi !)

      • Hello,
        j’utilise le comptoir (installé par le promoteur) comme plan de travail, il est plus haut que les meubles et l’évier. Et tout ce qui est meuble de cuisine (hotte incluse) a été posé avec une limite minimale de hauteur (je mesure plus d’1.80m) pour éviter de me cogner la tête. Ce qui fait que je ne dois pas me plier en 2 pour cuisiner ou utiliser l’évier.
        La limite est que j’ai quand même du mal pour utiliser les feux arrières de ma plaque à induction (je le fais rarement donc ouf) et qu’une longue vaisselle est quand même ma bête noire.
        Sinon au dessus de l’évier j’ai utilisé un meuble horizontal avec une ouverture vers le haut (de ce type : http://www.ikea.com/fr/fr/catalog/products/S89919860/) pour le surélever et créer une « niche ». J’ai ajouté une petite étagère à épices très étroite bricolée avec le bois restant (pour avoir plus de rangements) et ajouté un néon en dessous pour l’évier. Celui-ci est déclenché par l’interrupteur de la cuisine pour éviter de se pencher pour l’allumer.
        Voilà.

        NicK

  3. Hello!

    Question très intéressante! La suite la suite la suite!!!!

    Ma cuisine est remplie de meubles hauts et bas et j’avoue que niveau perspective c légèrement moins agréable que des cuisines dégagées comme la tienne Lauriane.
    Cependant, comme Laure, les rangements en hauteurs sont plus agréables que les bas pour les grands!
    Et puis lorsqu’il y a des enfants, il peut être pratique d’avoir des placards hors de leur portée…
    Enfin, les placards bas et hauts dans une cuisine c quand-même très pratique pour pouvoir tout ranger! J’avais auparavant une petite kitchenette avec un espace de rangements très réduit… je savoure donc aujourd’hui d’avoir de nombreux placards en hauteur pour pouvoir tout ranger (hum! tout ne me sert pas à fréquence régulière mais c’est bien pratique d’avoir les ustensiles à usage non journalier à quasi portée de main!)

  4. Bonjour,

    Le débat devient de plus en plus captivant et je partage le point de vue de Laure. L’agencement de la cuisine doit s’adapter à la configuration de la pièce, mais il doit tenir compte également des besoins de ses futurs utilisateurs. Les meubles bas sont souvent intéressants car ils intègrent le plan de travail. Si l’espace le permet, on peut rajouter une étagère en hauteur, sans pour autant surcharger la cuisine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>