J’ai testé Mon Atelier en Ville, et j’ai adoré !

Il y a quelques mois j’ai publié mes astuces pour fabriquer des meubles dans mon salon, puisque je n’ai pas de place ailleurs. Et l’une de ces astuces, c’était de simplifier au maximum les étapes de fabrication : efficace, mais frustrant.

Je rêvais de pouvoir accéder à un atelier, ne serait-ce que pour travailler sur un établi, et idéalement utiliser enfin du vrai matériel de menuisier : défonceuse et scie circulaire à onglet. Et bien je ne devais pas être la seule à avoir ce rêve, parce que ça y est, ça existe !

MAEV-vitrine

L’atelier se trouve au coeur de Paris, métro Sentier, et les fondateurs, Baudoin (sur la photo) et Sébastien sont adorables

Il s’agit de Mon Atelier en Ville : plusieurs salles sont dédiées à différentes activités manuelles, dont deux à la menuiserie (et l’équipement est excellent, varié et de grande qualité), et il y a même une cabine de peinture !

Avec tout ce matériel, j’ai enfin pu terminer des projets qui trainaient depuis longtemps (et donc de futurs articles) :
_ un caisson de rangement sous le four (j’ai appris à percer des trous pour les tourillons, pas difficile et tellement utile)
_ une deuxième table-basse-piedestal, avec cette fois-ci un plateau en chêne massif (et avec un matériel de pro, la découpe de moulures n’est plus une corvée)
_ et la rénovation de l’ancienne table-basse : l’ancienne peinture avait beaucoup de traces de pinceau, je profite donc de la cabine de peinture, de sa super ventilation et du pistolet à peinture pour refaire un travail beaucoup plus net.

Toutes les raisons pour lesquelles j’ai adoré :
_ Le travail que je devais faire s’est passé comme sur des roulettes, j’ai un résultat impeccable, meilleur que si je l’avais fait chez moi avec les moyens du bord.
_ On a eu plusieurs imprévus, qui ont tous été parfaitement gérés grâce aux nombreux outils disponibles, aussi bien des petits outils (pinces, clés, casque anti-bruit, maillet, etc.) que des machines spécialisées (dégauchisseuse, scie circulaire à onglet, défonceuse, scie à chantourner, lamello, etc.).
_ Le matériel est d’excellente qualité et simple d’utilisation. J’ai dû utiliser une scie circulaire à onglet (je ne l’avais jamais fait, ce n’était pas prévu, et c’est une machine impressionnante) : on m’a montré comment faire, en fait c’est simplissime, et je suis fière d’avoir vaincu mon appréhension !

Une si grosse machine pour une si petite baguette, je sais !

Une si grosse machine pour couper une si petite baguette, je sais !

_ J’ai passé un excellent moment avec mon conjoint, à fabriquer ce meuble à deux. On s’est chamaillés, on a rigolé, on est tous les deux très fiers du résultat.
_ Les échanges avec les fondateurs et les autres utilisateurs sont très enrichissants. On m’a expliqué comment fonctionnait une lamelleuse, on m’a montré un prototype de table-basse ultra compacte, j’ai fait découvrir un super gabarit à tourillons… Les fondateurs sont des bricoleurs autodidactes : ils ont beaucoup de conseils à donner, et ne considèrent aucune question comme idiote.
_ Passer quelques heures à l’atelier m’a donné de nouvelles idées de meubles, d’une part parce que le matériel m’a ouvert de nouvelles possibilités techniques, et d’autre part parce que voir les créations d’autres personnes stimule la créativité.

S’il y a une chose qui pourrait rendre l’endroit encore plus parfait pour la banlieusarde que je suis, ce serait un parking gratuit juste devant l’atelier, mais on est en plein cœur de Paris, ça ne dépend plus d’eux ! Par contre MAEV propose plusieurs services qui facilitent la logistique : j’ai testé le stockage sur place pendant une semaine, on peut également leur faire commander le bois et les matériaux voulus (ils ont accès à des catalogues professionnels !), et si on veut rénover un gros meuble, ils peuvent s’occuper du transport.

Toi aussi tu es séduit(e) ? Quelques détails concrets et une bonne nouvelle :
_ L’atelier est ouvert tous les jours, de 8h à 22h.
_ Il existe plusieurs formules, où 1 heure vaut entre 10 et 15 euros.
_ Pour être sûr(e) qu’un poste de travail soit disponible, il suffit de s’inscrire sur leur site web puis de réserver le créneau voulu sur le planning
_ Tous les outils sont en libre service, mais pas les consommables (vis, mèches, lame de scie sauteuse, abrasifs, embouts de perceuse, etc.) : tu peux amener les tiens ou acheter sur place ce qu’il te faut (c’est à l’unité, sans surcoût par rapport aux prix en magasin, et ce sont des produits professionnels : avec leur lame de scie j’ai découpé une moulure en chêne comme si c’était du beurre…)
_ Et la bonne nouvelle : Mon Atelier En Ville offre à 5 lecteurs du blog 2h supplémentaires pour 2h achetées ! Premier arrivés = premiers servis : envoie-moi tes coordonnées à contact@appartementmalin.com (n’hésite pas à me parler de ton projet de bricolage, ça m’intéresse), je le transmettrai à MAEV qui te réservera un accueil VIP. (Edit : les 5 offres ont été prises)

Si tu habites près de Paris, est-ce que ça te tente ? Si tu habites ailleurs : est-ce que tu connais d’autres ateliers de ce type ?

P.S. : Tu te demandes peut-être si cet article est sponsorisé ? Mon Atelier en Ville m’a offert 5h d’utilisation, et j’en ai acheté ensuite une dizaine. Dans tous les cas, je ne parle sur le blog que de ce qui m’a convaincue !

6 réflexions au sujet de « J’ai testé Mon Atelier en Ville, et j’ai adoré ! »

  1. Ah mais cette idée est GENIALE !!
    Si les réduc sont en nombre limité je ne vais peut-être pas en bloquer une car je ne suis pas sûre de m’en servir (mon père est bien outillé !), mais je suis très très fan du concept et je garde ça dans un coin de ma tête !

    • N’est-ce pas !
      Les réducs sont « en jeu » jusqu’au 30 septembre : tu as donc encore le temps de rêver à un projet et de consulter à nouveau cet article, je signalerai quand les 5 réductions auront été attribuées.

  2. Si seulement j’habitais Paris… je regrette peu cette ville bruyante et envahissante (quand on habite un 2 pièces mal insonorisé et qu’on a un job de malade), sauf pour certaines choses: les magasins de design (Conran Shop, mais surtout tous les indépendants !) et les petits restaurants pas chers mais super bons comme le thaï qui était en bas de chez nous et que nous regrettons au moins une fois par mois. Ici à Lille, on a l’impression qu’il n’y a que des brasseries…

    J’ai une raison supplémentaire de regretter Paris ! Ca va, je ne vais pas déménager de sitôt. Mais quelle bonne idée !!

    Je vous mets un lien du truc que j’aimerais réaliser si je pouvais…
    http://sarahmdorseydesigns.blogspot.fr/2014/01/adding-legs-to-mid-century-modern.html

    En attendant, je vais me contenter de mon matériel personnel; par chance, j’ai une cave de 8m2 pour le stocker, et nous travaillons surtout dans le jardin.

    • Ton projet « rêvé » est superbe (fabriquer soi-même des pieds en courbe ultra-décoratifs pour rehausser un buffet) ! Et en effet, le jardin est un bon endroit pour bricoler (tant qu’il fait beau ;-) )

  3. Bonjour Lauriane,
    Je suis fan de ton blog. Quand je te lis j’ai l’impression que tu es dans ma tête tellement j’ai les memes problématiques dans mon appart. Tes schémas sont super clairs.
    Et je voudrai te remercier pour cet article, car moi aussi je suis une psychopathe du bricolage (rien de ce que je trouve dans le commerce ne me convient vraiment). Et je passe régulièrement devant un atelier comme celui que tu décris mais je n’ai jamais poussé la porte. Et du coup j’ai 1000 projets en standby car pas les outils qu’il faut…
    Grace à toi je vais enfin passer à l’acte!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>