Robots-aspirateurs : comment j’ai changé d’avis

J’ai un robot-aspirateur, et il arrive qu’il soit sagement rangé dans un coin du salon quand des invités arrivent : ça ne manque jamais de susciter des grandes discussions. Et il se trouve que cet aspirateur, à ma grande surprise, est devenu un élément de confort dans ma vie en appartement, je me suis donc dit que son histoire pourrait t’intéresser.

Source : Electrolux

Source : Electrolux

Cet aspirateur est très vieux : il a une dizaine d’années, c’est le « Trilobite » d’Electrolux. Il a été acheté quand j’étais adolescente, et à l’époque, il ne m’avait pas du tout convaincue. Son principe, c’est qu’il commence par faire le tour de la pièce à nettoyer (il faut donc fermer les portes) puis qu’il se déplace de façon aléatoire jusqu’à avoir aspiré toute la surface de la pièce. Si sa batterie se vide avant d’avoir fini, il retourne de lui-même à sa base de chargement et reprendra le travail ensuite. Si on souhaite nettoyer une petite zone en particulier, on l’y pose et il nettoiera l’équivalent d’un mètre carré.

Pourquoi son usage ne m’avait pas convaincue ? Il nous arrivait régulièrement de retrouver le Trilobite immobile, batterie vide, loin de sa base. Selon les cas, il avait été bloqué en essayant d’escalader un coin de tapis qui « rebiquait », un pied de lampe halogène, une pelote de câbles (alors qu’en théorie, il devrait les repérer et les contourner spontanément…), ou simplement il n’avait pas retrouvé sa base. Bref, il fallait rester dans la pièce à le surveiller si on voulait être sûr qu’elle avait été entièrement aspirée.

Alors quand mon conjoint a demandé à l’emprunter pour le tester chez nous, tu peux imaginer mon regard « c’est ça, on en reparle dans deux semaines »… Et au final, on l’héberge depuis plusieurs mois et je ne m’en lasse pas ! Dans notre appartement, il n’y a pas de pièges pour le Trilobite : pas de moquette, le tapis du salon est au ras du sol, il n’y a pas de pied de lampe à escalader ni de câbles au sol. Mais surtout, cet aspirateur a deux immenses avantages sur notre aspirateur traditionnel :
_ il est beaucoup plus facile à ranger, puisqu’il ne contient pas de manche ni de tube
_ c’est mon conjoint qui s’en occupe :-D Forcément, un robot c’est beaucoup plus ludique qu’un aspirateur traditionnel !

Il lui reste un défaut, qui apparemment a été corrigé sur les modèles actuels : il n’aspire pas dans les angles. Je passe donc la lingette à poussière dans les angles et sur les plinthes en même temps que sur les meubles, ce qui m’embête beaucoup moins que de sortir et ranger le gros aspirateur qu’on utilisait avant.

Et toi, que penses-tu de tous ces nouveaux robots-ménagers ? Tu as des astuces pour rendre le ménage moins désagréable ?

14 réflexions au sujet de « Robots-aspirateurs : comment j’ai changé d’avis »

  1. Intéressant ! Dans le genre « n’aspire pas dans les coins » j’ai eu en test un aspirateur balais… Par contre il est sans fil, et c’est plus agréable et plus facile à utiliser qu’un aspirateur classique.

  2. J’hésite beaucoup parce que j’aurais aimé quelque chose qui se promene dans toute la maison. Si on peut le poser dans plusieurs pièces (disons, une tous les jours) et qu’il arrive à s’y repérer, pourquoi pas?

    • Ca vaut la peine de regarder les fonctionnalités des modèles actuels ! Pour le mien, il faut délimiter un espace en fermant les portes, mais en 10 ans il y a probablement eu des améliorations…

  3. bonjour super sympa l’article j’hésite depuis logntemps à en prendre un ayant un chien et les poils étant bien présent. Du coup je m’intéroge sur la capacité de ce robot? Tous les ocmbiens de temps vous le videz? cela focntinone sans sac?

    • Bonjour Shavanna. Oui, ce robot fonctionne sans sac (je suppose que tous les robots sont sans sac). On a pris l’habitude de le vider après chaque passage, mais le bac n’est rempli qu’au tiers (ça fait plaisir de voir la poussière qui a été enlevée sans efforts !). Pour les poils d’animaux, je ne sais pas du tout si ce modèle (ou les plus récents) sont efficaces, mais c’est une information qui doit pouvoir se trouver dans les comparatifs/guides d’achat du type UFC Que Choisir.

  4. J’ai été tentée mais je me pose une question : ne met il pas beaucoup plus de temps à faire une pièce que si on le fait avec un aspirateur classique ? Un aspirateur c’est bruyant, donc si ça dure longtemps …

    • Excellente question ! Oui, le mien met plus de temps que si je m’en occupais moi-même, et il est effectivement bruyant. Mais ça ne nous gêne pas : on le lance quand on quitte chez nous. Ca nous permet aussi d’enlever les chaises de la pièce sans être gênés.
      Et quand on revient c’est propre ! (D’ailleurs mon mari a un truc pour que l’aspirateur parfume l’air : il scotche sur la sortie d’air de l’aspirateur un coton avec quelques gouttes d’huile essentielle de géranium, donc on est accueillis par l’odeur du géranium…). J’ai cru comprendre que certains modèles actuels étaient silencieux.
      Ce que je voulais dire dans l’article, ce n’est pas que les aspirateurs robots sont géniaux, ils demandent aussi un travail de préparation/remise en place de la pièce, mais que leur intérêt varie beaucoup selon le contexte (un logement sans pièges au sol, un conjoint qui met la main à la pâte, etc.) Et il se trouve que ma situation actuelle s’y prête très bien !

  5. J’avoue avoir pensé à acheter un aspirateur dans ce genre, mais en même temps, dans notre appartement, ça ne me semble pas judicieux : dans ma chambre, c’est un bazar infernal, des pieds de bureau, une échelle, les meubles, tout ça qui bouge parfois … Le rangement, c’est certain, ça serait avantageux (actuellement, on stocke notre petit aspirateur derrière l’assise des toilettes, vu que la réserve d’eau est en hauteur, mais on a vu mieux XD)

    • Ma foi, tant que ça n’empêche pas de se détendre aux toilettes ! Pour moi la vraie corvée de l’aspirateur-traineau, c’était de le sortir du fond du placard (il fallait le soulever à bout de bras, c’est éprouvant pour le dos), puis d’assembler ses 3 morceaux, et refaire la même chose à l’envers pour le ranger… Le passer, à la limite, ça pouvait m’amuser.

  6. Super tous vos conseils! J’adore . Je suis tombée dessus par hasard mais quelle bonne idée!
    Je ne suis pas encore prete pour l’aspirateur robot … mais peut être dans le futur. c’est bon à savoir que cela marche.

  7. Depuis que j’ai un Dyson, je trouve l’aspirateur beaucoup plus rigolo et facile à passer.
    Mes potes le trouve beau (enfin pour un aspiro) et il reste dans un coin du salon (tuyeaux rétractés et planqués sous les fauteuils, pas de place ailleurs)
    Problème des robots : ils n’aiment pas mes tapis à frange. :P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>