Mes deux astuces pour poser des joints de baignoire impeccables

Pendant longtemps j’ai considéré que pour poser correctement un joint en silicone, il fallait du « doigté », de « l’expérience »… bref, que j’allais en rater plusieurs avant d’en réussir un correct. Donc je n’essayais pas. Et puis lorsqu’un professionnel à installé ma cuisine, il m’a montré son secret, et il m’a proposé d’essayer : résultat impeccable. Depuis j’ai trouvé une deuxième astuce pour me faciliter la vie, qui fera ricaner les bons bricoleurs et les pros, mais qui pourrait t’aider à te lancer…

Pour commencer, si tu n’as jamais vu quelqu’un poser un joint sanitaire, je te propose d’aller voir une vidéo qui montre « la règle de l’art », à savoir :

Source : Leroy Merlin

Source : Leroy Merlin

_ Utiliser une cartouche de silicone et un pistolet extrudeur

silicone-lissage-doigt-leroymerlin

Source : Leroy Merlin

_ Lisser le joint avec le doigt (trempé dans de l’eau savonneuse pour faciliter la glisse). Cette image est issue d’une vidéo professionnelle, et pourtant on voit que le lissage au doigt n’est jamais parfaitement régulier.

Mes deux astuces pour faire des joints réguliers, c’est :

Je n'ai pas testé toutes les marques de silicone avec pistolet inclus, mais celle-ci me convient.

Je n’ai pas testé toutes les marques de silicone avec pistolet inclus, mais celle-ci me convient.

_ d’une part d’utiliser une cartouche de silicone avec pistolet intégré. Ca coute plus cher (ça fera donc rire les pros), mais il n’y a pas besoin d’avoir du doigté pour obtenir un débit régulier !

_ d’autre part, d’utiliser un lisseur pour donner une forme parfaitement homogène au joint. Le lisseur a un autre avantage : selon l’embout que l’on choisit, le joint sera plus ou moins « volumineux ». On peut donc faire des joints quasiment invisibles autour d’un évier de cuisine ou des gros joints résistants autour d’une baignoire.

Maintenant que tu connais mes secrets, voici les étapes à envisager pour changer sereinement un joint sanitaire :

1. Savoir que le nouveau joint ne devra pas être mouillé pendant 24 heures, donc prendre ses dispositions !

2. Enlever l’ancien joint : cela peut se faire au cutter, avec un extracteur de joint (par exemple le manche de mon lisseur inclut un extracteur) ou avec un produit de dissolution pour joint.

joint-retirer-cutter

joint-retirer-racloir

2. Nettoyer et sécher la surface : s’il reste des morceaux de joint, de la graisse ou de l’eau, le nouveau joint adhérera mal, et il faudra à nouveau le changer.

joint-nettoyage

3. (Optionnel) Appliquer du scotch de masquage là où on veut que le joint s’arrête. Je ne l’ai jamais fait, parce que ça me semble plus long que d’essuyer les petites bavures, mais ça peut permettre de se sentir à l’aise. Il faudra enlever ce scotch juste après avoir lissé le joint, avant qu’il ne commence à sécher.

4. Appliquer le silicone grâce à une cartouche-pistolet (ou à un pistolet extrudeur si on a le doigté !). Je n’ai pas de photo pour cette étape, ça n’a duré qu’une minute… Il suffit de respecter les indications sur l’emballage.

5. Lisser le joint grâce à un lisseur : choisir l’embout souhaité .

joint-lisseur

Plus l’embout est pointu, plus le joint sera fin et discret. Mais pour une baignoire, où l’étanchéité est primordiale, mieux vaut faire un joint large.

J’ai lu qu’en l’absence de lisseur, on pouvait le remplacer par une pomme de terre taillée en arrondi. Si tu as déjà essayé, raconte-moi le résultat en commentaire !

Préparer un essuie-tout, puis commencer à lisser le silicone. En utilisant le lisseur, du silicone s’accumulera à l’arrière : essuyer régulièrement ce surplus avec l’essuie-tout.

joint-lisseur-silicone-accumule

On peut tout à fait s’interrompre dans le processus de lissage. Je conseille également de repasser le lisseur au moins une deuxième fois au même endroit pour avoir un résultat impeccable.

6. Retirer les fines bavures éventuelles (on les devine sur la photo juste au-dessus, elles s’atténuent au deuxième passage du lisseur) : soit en décollant le scotch de masquage posé précédemment, soit en les frottant délicatement avec un essuie-tout. C’est la seule étape un peu délicate du processus, parce qu’il ne faut pas toucher au joint qui n’est pas du tout sec (mais si on y touchait par mégarde, il suffirait de repasser un coup de lisseur).

7. Laisser sécher : 24h pour mon silicone. Et ne pas oublier d’aller nettoyer son lisseur à un autre point d’eau.

Le joint "avant" n'avait qu'un an, il avait été posé par un professionnel...

Le joint « avant » n’avait qu’un an, il avait été posé par un professionnel…

Et voilà ! La pose du joint ne prend qu’une petite dizaine de minutes. C’est la préparation du support qui demande un peu plus de temps et d’huile de coude, mais quelle satisfaction d’avoir entretenu mon logement et évité un futur dégât des eaux chez le voisin !

 Et toi, quels secrets as-tu appris grâce aux professionnels qui ont travaillé chez toi ? Tu as déjà lissé un joint avec une pomme de terre ?

14 réflexions au sujet de « Mes deux astuces pour poser des joints de baignoire impeccables »

  1. Ton joint est nickel !
    Il y a effectivement l’astuce de la pomme de terre, mais je n’ai jamais trouver cela très concluant.
    J’en ai lissé pas mal au doigt, l’astuce étant de le tremper dans un peu de liquide vaisselle pur pour que cela glisse tout seul. Il faut que le geste soit sur et rapide. Ça marche plutôt bien.
    Mais je pense que ton ustensile avec embouts de différentes tailles doit permettre quelquechose de vraiment très régulier plus simplement.

    • Merci Valérie :-D Oui, l’idée est de se décomplexer quand on ne se sent pas de le faire au doigt (ou au pistolet). Merci pour tes retours sur la pomme de terre (bien plus utile en tartiflette) et le liquide vaisselle.

  2. Bonjour,
    je suis toujours super intéressée par tes retours et tes actuces brico. Moi aussi j’aime bien faire des trucs moi-même mais le résultat n’est souvent pas à la hauteur de mes espérances. Merci en tout cas pour ce partage.
    Question en relation avec le post : imaginons qu’on ne veuille pas acheter un lisseur qui ne servira qu’une fois, est-il possible d’utiliser n’importe quel objet présentant un angle droit arrondi, par exemple une carte de fidélité ?

    • Bonjour ! C’est une excellente question : puisque j’ai une cartouche de silicone entamée et des cartes de fidélité, je viens de faire le test dans une boîte en carton. Le résultat est mitigé : ça racle effectivement, mais :
      _ ça laisse des trainées de part et d’autre du joint (c’est le cas aussi avec un lisseur au premier passage, mais comme l’embout du lisseur est en caoutchouc souple, au deuxième passage les traces s’estompent assez bien sans rayer la paroi). Il faut donc soit poser du scotch de masquage, soit bien frotter pour enlever ces trainées avant que le silicone ne sèche…
      _ L’arrondi de la carte (un vieux passe Navigo pour moi) est en fait très pointu : cela enlève la majorité du silicone, il ne reste donc qu’un joint très fin, à utiliser plutôt autour d’un évier. Il faudrait donc trouver une carte avec un arrondi très plat pour faire un joint de baignoire.

      Si tu trouves une bonne méthode, (ou si ton test est plus concluant que le mien), n’hésite pas à la partager !

      • J’utilise un vieux couteau à bout rond (qui ne sert qu’au bricolage!), ça va très bien. Enfin, à la réflexion, disons assez bien (mais c’est gratuit et pas un objet de plus à stocker, donc parfait pour le joint quant il reste occasionnel) :)

      • Merci pour cette astuce ! (Enfin, c’est quand même un objet à stocker, hein ! J’imagine qu’il sert aussi à d’autre tâches de bricolage, c’est ça ?)

  3. Ah c’est ça! Moi, je n’ai pas assez de poigne pour maintenir une pression régulière sur le pistolet extrudeur en métal (!) que les hommes semblent manier avec aisance. En revanche, je me débrouille pas trop mal au doigt mouillé/liquide vaisselle pour le lissage.
    Je m’en vais tester le tube avec pistolet intégré, plus , quand même, le lisseur parce que j’en ai, des surfaces à jointoyer régulièrement! Un grand merci pour ce tuto super détaillé et des photos très claires.

  4. Pour avoir dû faire des joints en silicone pas plus tard qu’il y a deux jours!!!! pour la première fois en aussi grande quantité…Je confirme que l’astuce de la pomme de terre fonctionne très très bien. Il faut couper la pomme de terre dans sa longueur mais en QUATRE…ainsi on a un bon angle droit. J’avais juste oublié de mettre du scotch pour ne pas déborder, mais une fois le silicone bien sec, j’ai utilisé le cutter pour enlever le surplus proprement. Ah, oui, j’en profite pour une donner une autre astuce, quand j’ai acheté mon tube de silicone, on m’a conseillé de coupé en biais le bout en plastique, je ne sais pas si cela m’a aidée mais cela a fait du bon travail…alors je ne suis peut être pas encore une pro de la pose de joint en silicone, mais cela ne me fait plus peur…

    • Merci pour toutes ces astuces, et bravo pour les joints ! (J’ai vu aussi des tutoriels dans lesquels on conseille de couper l’embout de la cartouche en biais, donc je pense que ça aide réellement !)

  5. A propos du scotch de masquage : j’ai déjà essayé, et en ce qui me concerne ça a été catastrophique.
    En effet, lorsque j’ai commencé à l’enlever (aussitôt après la pose du joint), une partie du silicone adhérait au scotch et partait avec en faisant de grands fils ! J’ai du tout recommencer.

  6. Bonjour,

    Combien de temps il faut prévoir pour changer un joint de baignoire (3 cotés + 2 angles de mur sur 60cm) ?
    En tout j’ai mis 2h :
    – découpe au cutter l’ancien et un peu grattage,
    – mise du dissolvant rubson,
    – grattage, passage de chiffon sec pour finir d’enveler tout le silicone,
    – passage éponge mouillée pour etre sur qu’il n’y a plus de dissolvant, puis chiffon sec pour essuyer
    – mise de scotch
    – joint silicone + doigt mouillé (eau + paic)
    – enlever le scotch et nettoyage basard.

    avant de commencer je pensai le faire en 1h… donc si vous avez des retour je suis preneur.

    • Bonjour,
      Je pense qu’on devient de plus en plus rapide au fur et à mesure qu’on pose des joints ! Dans la situation que vous décrivez, ça ne m’étonne pas que vous ayez mis 2 heures, car visiblement il a fallu beaucoup de temps pour retirer la totalité de l’ancien joint. (Je n’ai encore jamais eu besoin d’utiliser de dissolvant, et je ne pose pas de scotch)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>