Pourquoi et comment j’ai adopté une ampoule de luminothérapie « plein spectre »

L’hiver est sombre, et cette année plus que les autres j’ai grand besoin de lumière. J’entends parler depuis longtemps de ces merveilleuses ampoules qui reproduisent la lumière du soleil et créent le même bien être qu’une belle journée de printemps :  impossible de trouver des photos de l’esthétique qu’on obtient quand on place cette lumière (très blanche) dans son intérieur. Après avoir longuement hésité, j’ai fini par sauter le pas, et (tu commences à avoir l’habitude) voici mon retour d’expérience !

1. Plein spectre ? De quoi s’agit-il ?

Pour commencer, quand je parle d’ampoules « plein spectre », il s’agit d’ampoules spéciales qui ne se trouvent pas (pour l’instant) en grandes surfaces, ni en magasins de bricolage. Elles sont différentes des nombreuses ampoules portant simplement la mention « lumière du jour ».

ampoule-osram-daylight

Un exemple des ampoules disponibles en grande distribution, indiquant la teinte « Daylight »/ « Lumière du jour »

En effet, pour ces deux types d’ampoules, la lumière produite sera de couleur blanche (comme celle du soleil), mais les couleurs qui la composent seront plus ou moins riches. Sur l’illustration suivante, on peut comparer le spectre de la lumière solaire (toutes les couleurs sont représentées, en grande quantités), à celui émis par les différents types d’ampoules. C’est la dernière courbe, intitulée « fluocompacte haut de gamme », qui correspond à un modèle d’ampoule plein spectre : le spectre qui a le moins de lacunes, en particulier vers l’ultra-violet. D’après ce que j’ai lu et compris, les entreprises qui commercialisent ces ampoules expliquent que cette émission d’UV, comme pour le soleil, permet d’influer sur la production de vitamine D et de mélatonine par le corps, donc de favoriser le bien-être et d’empêcher la somnolence.

Source : ScienceEtonnante

Source : ScienceEtonnante d’après des données recueillies par Les Numériques

Les ampoules plein spectre se trouvent donc en magasin de luminothérapie, elles s’adaptent tout à fait à des lampes standard (comme pour toute ampoule, on vérifie la taille et le type du culot avant d’acheter). Dernière précision : ces ampoules ne permettent pas de faire de la luminothérapie au sens thérapeutique. Je suppose qu’il existe des spécialistes de ce sujet, je n’en suis pas, je ne peux donc pas en parler (et j’ai lu pas mal de choses contradictoires). Les ampoules « plein spectre » permettent simplement d’obtenir une lumière de bonne qualité, avec un bon rendu des couleurs (c’est donc déjà pas mal !), et l’usage que je décris dans l’article est simplement mon usage personnel.

Mon modèle d'ampoule a aussi une fonction d'assainissement de l'air par ionisation (mais je n'ai pas senti la différence !)

Mon modèle d’ampoule a aussi une fonction d’assainissement de l’air par ionisation (mais je n’ai pas senti la différence, si ce n’est un crépitement occasionnel !)

Concrètement : j’ai acheté une ampoule de la marque Elecolight, modèle « Airpur » (qui assainit l’air par ionisation, bien que cette fonction me laisse indifférente). Elle émet une lumière de 6400°K, a un indice de rendu des couleurs d’environ 80 (sur 100 : plutôt bon, mais on peut trouver mieux), et surtout : elle consomme 25 watts mais éclaire comme les anciennes ampoules 125 watts ! (1600 Lumen). Bref, c’est une ampoule économie d’énergie, très lumineuse, et elle vaut 20 euros.

2. Est-ce que « ça marche » ?

Oui, vraiment, je perçois une différence dans mon humeur/état d’esprit depuis que j’ai installé cette ampoule chez moi (à savoir dans un appartement mal exposé où je travaille toute la journée).

Tu visualises la lumière d’une belle matinée en mai ? L’impression que la journée va être ensoleillée et agréable à vivre ? L’envie d’aller au travail à pied en fredonnant ? Voilà, c’est la même chose, mais dans mon salon et alors qu’il fait encore sombre dehors (à 8h30 du matin…).

Après quelques jours d’utilisation de l’ampoule, il m’est arrivé de travailler sans avoir ni l’ampoule, ni la fenêtre dans mon champ de vision : j’étais incapable de dire s’il faisait jour ou nuit dehors (et pourtant il faisait nuit !). Le jour de Noël (l’un des plus sombres de l’année), je me suis fait la remarque que pour la première fois de ma vie, je n’avais pas spécialement hâte que le printemps arrive. Bref, alors qu’avant, dès que la nuit tombait j’avais du mal à continuer à travailler (« il est tard », « tu n’auras pas le temps de finir si tu commences une nouvelle tâche », « de toute façon on ne voit plus bien, tu vas t’abîmer les yeux », « il fait si sombre dehors, consolons-nous avec une tartiflette »…), maintenant j’ai le même entrain qu’en début d’après-midi.

D’autre part, cette ampoule est tellement lumineuse que j’ai renoncé à acheter une troisième lampe pour la pièce, il n’y en a plus besoin. (Gros soulagement, car je ne voyais pas où placer cette troisième lampe !)

Enfin, cette ampoule est bien pratique pour prendre des photos en intérieur par temps maussade, ce qui arrive fréquemment aux blogueurs/ses ! En effet, la plupart du temps on ne peut pas utiliser le flash, ici l’ampoule permet d’apporter une luminosité correcte sans « brûler » la photo.

Mais ce retour d’expérience ne serait pas complet si je ne parlais pas des deux inconvénients :
_ Normalement j’ai rarement des maux de tête, or, en ce moment ça peut m’arriver régulièrement. J’ignore si c’est lié à l’ampoule (ça pourrait être l’écran de l’ordinateur, la fatigue, etc.), mais en tout cas, garder l’ampoule allumée accentue la douleur, à mon avis parce que la lumière est forte.
_ Mon ampoule a une fonction anionisante, c’est-à-dire qu’elle émet des ions négatifs qui font tomber les particules en suspension dans l’air. J’ai bien constaté de belles chutes de poussières, mais je ne ressens pas de différence, et surtout l’ampoule émet fréquemment de petits grésillements. La prochaine fois, je choisirai une ampoule sans cette fonction.

3. Quel est le rendu ?

Là, ça se corse un tout petit peu : je ne suis pas photographe, et surtout je n’ai pas le matériel adéquat pour faire une comparaison « objective ». En effet, mon appareil photo est juste un petit compact d’au moins 7 ans, et parmi ses supers fonctionnalités, il y a celle qui ajuste automatiquement les images pour corriger les défauts de luminosité. Les photos que tu vas voir ne sont donc pas représentatives à 100%, mais elles traduisent assez bien le rendu.

_ D’abord, je voudrais te montrer la différence entre la lumière chaude d’une ampoule classique, et la lumière de mon ampoule plein spectre :

luminotherapie-comparaison-livre-ampoule-classique-chaude

_ Ensuite, voici ce que j’ai obtenu en mettant cette ampoule dans mon lampadaire à arc (près du plafond, donc) :

luminotherapie-plein-spectre-lampadaire

L’ampoule plein spectre est au plafond, la lampe au fond de la pièce a une ampoule classique jaune.

La lumière en elle-même était utile pour travailler sur cette table, mais émanant de  ce lampadaire, cela créait deux problèmes : d’une part, l’ampoule était visible, et comme elle est puissante c’était éblouissant, d’autre part comme la lumière était dirigée seulement vers le bas, elle créait des ombres très marquées franchement désagréables.

_ Nous avons donc placé l’ampoule dans la lampe de table à côté de la fenêtre, et là, miracle : pendant la journée, la lumière  de l’ampoule vient compléter la lumière venant de la fenêtre, ce qui donne une luminosité très naturelle à la pièce. D’autre part, ce type d’abat-jour permet à la fois de masquer l’ampoule hyper-lumineuse, et d’envoyer la lumière au plafond, qui la renvoie ensuite dans toute cette partie de la pièce et évite donc les ombres trop prononcées.

luminotherapie-plein-spectre-allume-jour-ampoule-jaune

Cette fois, l’ampoule plein spectre est placée contre la fenêtre, au plafond on a remis une ampoule classique jaune

luminotherapie-plein-spectre-allume-jour

Sur l’aspect purement esthétique, ça reste une lumière blanche, donc inhabituellement froide pour un intérieur. Personnellement, je m’y suis habituée en quelques jours, mon mari a mis plusieurs semaines à admettre que l’ampoule était utile, mais il est toujours frappé par sa froideur.

Vue de l'extérieur : l'ampoule plein spectre correspond à la fenêtre en bas à gauche.

Vue de l’extérieur : l’ampoule plein spectre, en bas à gauche, dénote complètement par rapport au ampoules classiques

Bref, chez moi cette ampoule est définitivement adoptée, mais pour une seule lampe. Quand elle claquera (ce qui devrait prendre 10 000 heures d’utilisation), on en rachètera !

De façon générale, je pense que les ampoules plein spectre peuvent apporter du confort surtout :
_ si on s’en sert dans la journée (d’autant plus que l’utiliser tard le soir pourrait apparemment perturber l’endormissement)
_ si la lampe utilisée dirige une (grosse) partie de la lumière vers le plafond
_ en complément d’ampoules standard lorsqu’il s’agit d’une pièce de vie, ce qui permet de conserver une ambiance chaleureuse.

Et toi, tu as déjà utilisé une de ces ampoules ? L’obscurité hivernale te donne envie de faire des tartiflettes ? 

 

6 réflexions au sujet de « Pourquoi et comment j’ai adopté une ampoule de luminothérapie « plein spectre » »

  1. Merci Lauriane pour cet article enrichissant!
    On dit que les gens du sud font moins de dépression que les gens du nord à cause de l’ensoleillement et en effet la luminosité (avec la fixation de la vitamine D) y est pour beaucoup! L’hiver passé dans le sud est en effet plus facile à supporter, enfin selon mon expérience.
    Le concept de ton ampoule est intéressant mais les effets que tu décris sur le mal de crâne font réfléchir. Si je comprends bien, il ne faut peut-être pas en abuser sur une trop longue période dans la journée. Même dans nos régions ensoleillées, les journées sont plus courtes en hiver, il doit bien y avoir de bonnes raisons pour notre organisme. Finalement, je suis pour hiberner, un peu à la manière des ours!!! L’hiver on devrait rentrer chez soi plus tôt comme la nuit tombe plus tôt! ;-)
    En ce qui concerne la particularité de la lumière blanche, j’ai également eu du mal à m’y habituer chez moi… Solution que j’ai trouvée: je l’allume pour améliorer la lumière d’un jour gris mais à la nuit tombée je reviens à une lumière plus jaune et chaleureuse comme un bon feu (bien que la pièce soit moins éclairée).

    • C’est exactement ça, la lumière blanche complète très bien la lumière du jour pendant les heures de travail, et quand arrive le dîner puis la détente, lumière jaune.
      Et vive les ours !

  2. Très bon article, intéressant. J’avais déjà tenté l’expérience de l’utilisation de ce type de lampe mais pour une autre raison, à la période où je peignais (artistique) professionnellement. Les jours sombres et la nuit venue il me fallait une lumière d’appoint proche de celle du jour pour éclairer ma toile en cours pour ne pas avoir la mauvaise surprise d’utiliser les « mauvaises » couleurs. La lumière de lampe standard dénaturant le rendu.
    Par contre je n’avais pas eu l’idée de l’utiliser en lumière dans une pièce de la maison pour son effet luminothérapie, la trouvant trop froide, peu confortable visuellement je veux dire peu chaleureuse.
    Mais ton idée de l’ajouter près d’une fenêtre quand le temps est mauvais pour compléter, j’adhère. Je n’y avais pas pensé.Tes photos sont très parlantes. Je vais tenter, et te dirai si effets positifs chez nous.

  3. Ok tu m’as convaincu ^^
    Il est trop bien ton site, tes explications sont courtes et bien formulées, c’est très agréable à lire :)
    « Malin » ne signifie pas « intelligent » attention, il vient du mot « mal », il désigne l’intelligence mais de façon méchante, comme la sournoiserie et la manipulation ;) Cela dit c’est vrai, « appartementintelligent » ça « swague » moins ^^
    Merci pour tout, ton petit appart est sans doute le plus joli de tout l’immeuble bravo. Et fabriquante d’étiquettes avec un q.i pareil ? Le monde ne tourne pas très rond :-s
    Continue d’avoir de bonnes idées, on les regardera avec plaisir ^^

  4. Merci!! Voilà exactement les conseils et retour d’expérience dont j’avais besoin!!! Il me faut cette ampoule!!! Avant le changement d’heure

Répondre à Alex, Roi Malade Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>