Les deux gestes simples qui ont amélioré mon sommeil

Je ne pensais pas avoir besoin de conseils pour bien dormir, puisque je ne souffre pas d’insomnie. Je croyais qu’il était normal que je me réveille au cours de la nuit, la plupart du temps en me rendormant tout de suite, parfois au bout d’une heure.

Et puis récemment, j’ai trouvé comment dormir comme un loir ! Je m’endors rapidement et je me réveille le matin suivant, avec l’impression d’avoir dormi d’un bloc (et je trouve ça incroyable, après des années de nuits segmentées).

Voici les deux nouvelles habitudes qui ont changé la qualité de mon sommeil, et si tu ne les pratiques pas encore, peut-être te seraient-elles bénéfiques aussi :

Je retourne mon matelas fréquemment (tous les mois environ). Je connaissais ce conseil, mais il ne me semblait pas crucial, donc je ne le faisais que 2 fois par an. Or, j’ai fini par comprendre que ce qui me réveillait la nuit, c’était de changer de position parce que j’avais mal au dos. Mon matelas est récent et de bonne qualité, il me convient bien, c’est juste qu’à force de peser toujours sur les mêmes ressorts, ceux-là me soutiennent moins bien. Un petit retournement de matelas (changement de face, ou inversion tête-pieds) et c’est réglé !

Je crée l’obscurité totale, y compris en fermant les volets des autres pièces. Je ne m’étais jamais sentie gênée par la faible luminosité qui filtrait sous la porte de la chambre, mais depuis que je l’ai supprimée, je dors vraiment beaucoup mieux. Quand je pense à toutes ces années, en particulier pendant mes études, où je n’avais pas de volets et où je me suis contentée de rideaux sans doublure, alors qu’il en existe de spécialement occultants…

Et toi, qu’est-ce qui t’aide à bien dormir ? Tu as des conseils pour choisir des rideaux vraiment occultants ?

10 réflexions au sujet de « Les deux gestes simples qui ont amélioré mon sommeil »

  1. Je m’étais fait la réflexion aussi pour le matelas (notamment parce que j’ai eu le mien d’occasion avec mon lit en mezzanine, et qu’il a du être pas mal utilisé), mais je n’ai jamais le réflexe (changer un matelas de sens dans un lit deux places en mezzanine et seule, c’est fun XD déjà juste changer les draps, c’est de l’exercice haha). Mais je tacherai tout de même d’y penser !
    Pour ce qui est de l’occultant, il faudrait que je m’y mette. J’avoue que j’aime bien mes rideaux un peu fins, ils me permettent de situer un peu l’heure grâce à la lumière du dehors (mais j’ai un radio-réveil rétro-éclairé au plafond, c’est redondant en fait XD), mais en même temps, j’ai un lampadaire pas loin et ça n’est pas terrible. J’avais trouvé de chouettes rideaux occultants sur internet, mais j’ai toujours peur qu’ils ne soient pas assez occultants, donc je ne me lance pas XD

  2. Je ne connaissais pas l’idée du matelas, je vais tester de suite.

    Pour l’occultation c’est très efficace sur moi. D’ailleurs, quand je veux me reposer dans un transport en commun, j’occulte mes yeux (avec mon foulard, c’est plus discret qu’avec un masque sur les yeux) et je sens illico la détente me gagner. Mais je pense que c’est surtout vrai pour les personnes sensibles à la lumière.

  3. Un petit conseil matelas: un lit double avec 2 matelas de 80 cm au lieu d’un grand de 160cm. On n’est pas reveille par le conjoint qui se retourne! Et c’est plus facile a retourner, surtout dans une mezzanine!

    • Merci pour ce conseil ! J’avoue que je ne suis pas fan des deux matelas individuels, parce que le milieu du lit devient inconfortable (peut-être aussi que j’ai tendance à empiéter au-delà de ma moitié de terrain…). Pour ne pas sentir les mouvements de l’autre, on a choisi un matelas à ressorts ensachés, pour nous c’est efficace.

  4. Les rideaux occultants sont très efficaces! Mon fils habite en Norvège (20 heures de jour en été), avec le rideau occultant, il a la nuit noire dans sa chambre. Le rideau dépasse largement le tour de la fenêtre d’au moins 50 cm!
    Florence

  5. Ici, c’est volets roulants partout. En voyage, je redoute les fenêtres mal occultées et emporte toujours un masque car ça peut gâcher mes vacances.
    Concernant les matelas individuels, dans la chambre d’amis nous avons deux matelas et deux sommiers de 90×200.
    Cette chambre étant à l’étage, c’est d’abord plus facile de faire passer deux petits sommiers dans la cage d’escalier.
    Pour éviter le « vagabondage » des sommiers, ils sont attachés ensemble par deux petits serre-joints invisibles à moins de se pencher sous le lit ce que nos invités sont peu nombreux à faire. :D
    Au cas où les invités ne sont pas un couple on peut toujours séparer les couchages.
    Concernant la démarcation du milieu, je pose une couette 200×200 sur les matelas avant de recouvrir le tout d’un drap housse, c’est imperceptible.
    Pour ce lit d’invités, nous avons au choix une grande couette 260×240 ou 2 petites 140×200.
    A l’avenir, je pense opter uniquement pour ces dernières y compris pour notre lit.
    Pour l’avoir testé en Allemagne à plusieurs reprises, je trouve de nombreux avantages à deux couettes.
    Quand l’un est frileux et l’autre pas, on peut choisir des épaisseurs différentes par exemple.
    Si votre conjoint a l’habitude d’emporter la couette en se tournant (ça sent le vécu !) vous ne terminez pas la nuit à vous geler.
    Enfin, il est souvent plus facile de laver une petite couette dans une machine familiale.

Répondre à Lauriane Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>