5 astuces du quotidien dans ma cuisine


Après avoir expliqué mes astuces pour concevoir une cuisine efficace (ici, ici et ici), voici les petites choses du quotidien qui nous facilitent la vie :

1. La poignée pour ouvrir la poubelle avec le pied

En fixant une poignée sous la porte de placard, je peux désormais l’ouvrir sans les mains

Qui dit petite cuisine, dit souvent « poubelle à ficelle dans le placard sous l’évier« , et contrairement aux poubelles à pédale, on est bien embêté pour ouvrir le placard quand on a les mains pleines ou sales. Pour remédier à cela, il suffit de fixer une poignée en bas de la porte du placard, qui permettra de l’ouvrir avec le pied.

2. L’aimant pour indiquer l’état du lave-vaisselle

Notre lave-vaiselle est masqué par une façade, sur laquelle les aimants ne tiennent pas : donc nous plaçons l’aimant sur l’un des montants métalliques intérieurs

Nous rinçons la vaisselle avant de la mettre au lave-vaisselle, donc en ouvrant le lave-vaisselle à un instant T, difficile de dire si le contenu est propre ou sale : certains ont été tentés d’utiliser cette situation comme excuse pour ne jamais remplir ni vider le lave-vaisselle « de peur de commettre une erreur ». Donc désormais, pour indiquer que le lave-vaisselle est sale nous y plaçons un aimant rouge. Plus d’excuse, tout le monde participe !

3. Le flacon-mousseur pour le liquide-vaisselle

J’en ai déjà parlé quand je l’ai acheté, mais je trouve que ça mérite un rappel car des années après j’en suis toujours aussi contente : on peut éviter de gâcher beaucoup de liquide-vaisselle en utilisant un flacon-mousseur. Dans le flacon, on ne met qu’un dixième de liquide-vaisselle, on complète le reste avec l’eau, et au quotidien une ou deux pressions de mousse suffisent sur l’éponge. C’est aussi écologique qu’économique !

4. L’interrupteur autocollant pour ne pas débrancher les robots culinaires

Plus besoin de se pencher pour brancher et débrancher le robot !

Chez moi les prises des robots culinaires sont dans un angle, donc difficiles d’accès, et certains robots (gros consommateurs d’énergie) méritent d’être débranchés quand ils ne sont pas utilisés. Pour éviter le désagrément quotidien de devoir brancher et rebrancher, nous avons installé un module qui est télécommandé par un interrupteur que l’on peut coller n’importe où. (J’aime tellement ce module que j’en ai aussi utilisé un pour mon sèche-cheveux dans la salle de bains !) Si vous voulez faire la même chose, il faut acheter séparément : le module à brancher et l’interrupteur sans fil.

5. Le meilleur lutrin pour les livres de cuisine, ce sont les tiroirs !

Il faut juste penser à prendre les couverts dont on aura besoin par la suite !

J’ai longtemps galéré pour maintenir mes livres de cuisine ouverts sur un lutrin (sans compter que le lutrin prend de la place sur le plan de travail). Et j’ai fini par me rendre compte qu’il était beaucoup plus efficace de caler le livre dans un tiroir !

Et toi, quelles sont tes astuces du quotidien dans la cuisine ?