Comment choisir la meilleure perceuse visseuse ?

En dépit des tâches de bricolage, de conception, de réparation et autres que vous désirez accomplir, vous devez vous rendre à l’évidence que vous aurez toujours besoin d’une perceuse visseuse. Il a l’avantage de vous aider pour la pose de vos tableaux, pour la fixation d’une étagère, et même pour l’installation d’une cuisine. Mais vous vous rendrez vite compte que pour s’en procurer, il faut vraiment se gêner. Ceci pour la simple raison qu’il en existe une diversité sur le marché. Afin de vous permettre une acquisition beaucoup plus simple, cet article vous donne les informations nécessaires à son sujet.

Qu’est-ce que c’est qu’une perceuse visseuse ?

D’utilité fréquente dans le bricolage comme il en a été fait mention au début, il s’agit d’un outil électroportatif. La perceuse visseuse a la particularité de percer (un mur, du bois, etc.), mais de visser également. En réalité, tout est fonction des accessoires qui y sont associés.

Taillée dans un design de pistolet tout en étant plus grosse, la perceuse visseuse existe en deux types à savoir le filaire et le sans fil. Vous l’auriez compris, le premier utilise un fil électrique de liaison qui permet sa mise sous tension. Le second par contre peut être utilisé sans avoir recours à un cordon électrique, en utilisant une alimentation autonome. Il est doté d’une batterie qui lui permet cette autonomie.

Quels sont les avantages que présente cet appareil ?

En réalité, pour profiter pleinement des avantages d’une perceuse visseuse, il vous faut au préalable avoir une idée plus ou moins fixe de l’usage dont vous voulez en faire. Cela parce qu’avec le sans fil, vous n’obtenez pas les mêmes bénéfices qu’avec le filaire et vice-versa.

Ainsi, lorsque vous avez pour habitude d’effectuer des activités rénovatrices dans des espaces dépourvus d’électricité ou sur des chantiers en hauteur, il est conseillé de vous tourner vers une perceuse visseuse sans fil. Souvent légère et ergonomique, elle vous permet la réalisation des travaux à bout de bras. La plupart des modèles sont livrés avec une voire deux batteries. D’où la possibilité de s’en servir pour vos réparations et bricoles des heures durant et de façon autonome. Le seul bémol à noter est que l’outil présente une force limitée en comparaison à son second.

Ainsi, une perceuse visseuse filaire se présente avec beaucoup plus de puissance. Elle contribue à la réalisation d’activités de perçage et de vissage dans des éléments bien rigides à l’instar de la pierre ou du béton. Elle se présente également avec un désavantage majeur qui est qu’il faut avant toute utilisation, la brancher à un secteur électrique. Entre autres, il faut compter aussi le fait que certains types sont dotés d’un fil court qui pose un problème d’usage en hauteur.

Quels sont les critères de choix d’une perceuse visseuse ?

L’option d’un outil électroportatif de ce genre varie en fonction de plusieurs critères. Néanmoins, il faut reconnaître qu’il y en a qui ne peuvent être négligés.

La puissance

Cet appareil est conçu pour percer ou visser dans différents matériaux et métaux. Les modèles existants sont divers et peuvent être destinés à un usage régulier, occasionnel ou intensif. Ainsi, plus la perceuse visseuse est puissante et mieux il vous sera aisé de réaliser vos travaux. La force de l’appareil qui est vérifiable au niveau du couple de serrage se distingue en N.m (Newton Mètre).

Ainsi, un couple de serrage élevé est synonyme d’un outil de grande puissance. Pour un usage régulier et intensif, il est préférable d’opter pour un appareil qui possède au minimum 40 N.m.

Le mandrin

Il s’agit de la partie d’une perceuse visseuse enserrant le foret ou la mèche. Il y en a de tailles différentes et de tout type.

  • Celui de 10 mm qui sert à percer et à visser en se servant de petits embouts dans des matériaux (métal 10 mm de diamètre et pour le bois 20 mm).
  • Celui de 13 mm sert à percer et à visser dans un diamètre plus large. Il atteint 13 mm dans le métal et dans le bois 45 mm. C’est l’idéal à choisir afin d’optimiser votre investissement pour réaliser plus de diamètres.
  • Dans le choix de votre perceuse visseuse opté pour une qui possède un mandrin auto-serrant. En effet, il est idéal pour visser et dévisser tout en changeant rapidement d’embout.

Le poids et l’ergonomie

Le meilleur de ces outils se doit d’avoir de la légèreté et de la compacité pour un usage optimal. Ainsi, il est recommandé d’opter pour une perceuse visseuse qui détient un poids ≤ 2 kg. Il faut dire que plus l’appareil est moins pesant et plus vous aurez de la facilité à vous en servir n’importe comment. Il en existe qui pèse moins d’1 kg.

Aussi, pour un usage plus intéressant, il existe des modèles qui sont dotés d’options nouvelles pour un peu plus de confort et de sécurité comme :

  • Le Soft Grip Ergonomie : il s’agit d’un revêtement anti-dérapant qui favorise une bonne prise en main pour rendre meilleurs le contrôle et le confort d’usage de la perceuse visseuse.
  • Un débrayage sécuritaire : il se retrouve sur les outils de moyenne et haute gamme et favorise une sécurité efficace dans des situations d’arrêt inopiné de l’appareil.

La batterie

La plupart de ces équipements sans fil sont déjà équipés à ce jour d’une batterie en lithium-ion. Mais si vous voulez opter pour le meilleur outil, il importe de vérifier sa tension ainsi que son intensité. C’est ce qui vous permettra de vous rassurer de ce qu’il soit en phase avec vos divers travaux.

  • En effet, le choix d’une batterie lithium-ion sur une perceuse visseuse lui fournit non seulement de la légèreté, mais aussi une aptitude à se recharger très rapidement. Un temps minimal de 30 à 90 minutes au maximum suffit pour qu’elle soit pleine.
  • Le voltage est important, car elle détermine la tension donc la puissance de l’appareil sans fil. Généralement compris entre 10,8 et 20 V, sachez que plus il est élevé et mieux c’est. Au minimum, optez pour du 14,4 V.
  • L’intensité de la batterie de votre perceuse visseuse se mesure en Ah (Ampère). Ici également, plus elle est grande et plus longtemps durera sa batterie. Sur le marché, vous en trouverez des modèles compris entre 1 et 5 Ah.

Options/accessoires

Ils ne sont pas à négliger. En effet, plus que des gadgets, il s’agit de suppléments d’aide pour un usage plus intéressant. Ainsi, vous y retrouverez par exemple le laser viseur ou l’éclairage LED. Ils permettent d’avoir plus de précision lorsqu’il est question d’exercer dans des milieux peu éclairés ou à accès restreint.

Aussi, une perceuse visseuse peut être suivie d’une petite valise (atelier mobile) remplie de mèches et d’embouts utiles pour la réalisation des divers travaux de bricolage. Vous apprécierez beaucoup ce surplus lors d’une première acquisition et surtout lorsque vous êtes un débutant.

Le fil de câblage électrique

Il est préférable de choisir une perceuse visseuse dont le câble est bien long. En effet, cela vous permet d’accéder aux travaux qui sont en hauteur. Ainsi, un minimum de 2,5 m serait l’idéal vers lequel se tourner.

La fonction percussion

Elle doit être présente si vous désirez faire usage de votre matériel sur des matériaux durs comme la brique, le béton et la pierre. Il s’agit d’un facteur qui augmente la puissance d’action de l’outil.

Le prix et la marque

La perceuse visseuse sur le marché se retrouve dans des gammes de prix différents. Surtout en raison des fonctions et des gadgets dont elle dispose, mais aussi selon la marque qui l’a développé. L’enseigne concepteur est du moins très importante si vous désirez obtenir un outil performant et durable dans le temps. Ainsi, optez pour celles qui sont les plus connues. Néanmoins, il est dit qu’elle se retrouve au moins dans la tranche de 30 à 380 euros.

Comment faire usage d’une perceuse visseuse ?

Afin de vous permettre de vous servir convenablement de votre acquisition, il est important de suivre certaines méthodes. Pour percer :

  • Pour votre sécurité, songez à mettre des équipements selon les normes sécuritaires préétablies (gants, lunettes de protection).
  • La phase de préparation du support : pour commencer, il faut vous assurer de ce qu’il n’existe pas de conduite d’eau ou de gaz et de fils électriques derrière le mur à percer. Grâce à un détecteur de métaux. Pour les supports mobiles, il faut une fixation de la perceuse visseuse sur un plan bien stable grâce aux serre-joints.
  • Le perçage : choisissez des forets en phase avec le matériau à percer. Ainsi, son diamètre se doit d’être en équivalence avec les chevilles à poser.
  • Ensuite, brancher ou installer la batterie de l’appareil pour ensuite choisir le mode « perçage » au niveau du réglage puis mettez la commande rotative en « vissage ».
  • Afin de disposer un foret dans la perceuse visseuse, dévisser le mandrin pour y mettre le foret jusqu’à son maximum.
  • Resserrer le mandrin par la suite puis assurez-vous de ce que le forêt soit bien disposé.
  • Pour un perçage profond, aligner les éléments (foret et vis) au mur. Masquer votre foret avec de l’adhésif.
  • Avec votre outil bien positionné, procéder au perçage lentement, puis de façon accélérée par la suite en appliquant sur la cloison une pression normale.
  • De temps à autre, il faut de façon légère dégager le foret pour permettre l’évacuation des résidus.
  • Après le trou, un relâchement délicat s’impose jusqu’à ce que votre doigt quitte complètement la gâchette de votre perceuse visseuse.
  • Enlever le foret après refroidissement.

Pour visser ou dévisser, il vous choisir la puissance de serrage en fonction du matériau (doux=faible, dur=élevé).

  • Choisir le mode « vissage » sur la commande de rotation.
  • Dévisser le mandrin puis disposer un porte-embout pour ensuite le resserrer.
  • Avec l’embout à visser bien fixé, disposer le à l’intérieur du vis et appuyer sur la gâchette pour commencer.
  • Pour dévisser, modifier juste la commande de rotation.

À des fins sécuritaires, débrancher ou enlever la batterie de votre perceuse visseuse.

4.5/5 - (4 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *